Currently set to Index
Currently set to Follow

Déc 7, 2022 | Métier de graphiste

Graphiste freelance, comment déterminer ses tarifs ?

By Ofée

By Ofée

graphistes freelance comment déterminer ses tarifs

Lorsque tu deviens graphiste freelance, comme pour tout entrepreneur, parmi les questions que tu te poses il y a certainement : vais-je pouvoir vivre de mon métier ? Et pour y parvenir, combien dois-je facturer mes services ? Qu’on se le dise, établir ses tarifs est une étape à laquelle tu ne peux échapper. Tu ne peux entamer ton activité sans savoir quels prix proposer à tes clients. Mais pas d’inquiétude, nous allons aborder tout cela, ensemble, dans cet article afin que tu y voies plus clair. 

1. Facturer à la prestation

Tu pourrais te dire que le plus simple est de mettre en place une grille tarifaire avec des prix fixes, que tu pourras présenter à tes clients. Pour mettre en place ce genre de grille, tu peux prendre en compte la difficulté inhérente à la prestation, ou encore le temps que celle-ci requiert, etc. Dans le fond, cette façon de procéder offre l’avantage de la clarté. Et soyons honnête, pour le client au plus c’est clair, au plus c’est intéressant. Malheureusement, pour toi, en tant que graphiste, cette méthode risque très vite d’imposer ses limites. 

Et lesquelles me diras-tu ? Tu te rendras vite compte que chaque demande est différente. Tu passeras parfois 3 h sur une conception graphique et d’autres fois le double. Le temps adonné à chaque mission n’est pas figé, il n’y a pas de copié-collé. Et ta grille tarifaire ne peut en aucun cas prendre en compte ce genre de paramètre. 

MON CONSEIL : mettre en place des tarifs fixes (pour un logo, une identité visuelle…), mais également des devis pour les demandes spécifiques tels que (un dépliant, un flyer…). Cela te permettra d’établir une certaine transparence, mais aussi de te rémunérer justement.

2. Tarif horaire et charges

Le choix d’un tarif horaire 

Le tarif horaire consiste à définir quelle rémunération tu souhaites percevoir à l’heure. À partir de ce montant, tu pourras établir tes devis en fonction de la demande du client, mais tu pourras aussi mettre en place une grille tarifaire fixe pour certaines prestations en considérant le temps nécessaire pour les effectuer.

EXEMPLE : tu décides que ton taux horaire est de 50 €/h. Un prospect te demande ton tarif pour un flyer. En considérant ses besoins, tu penses que cette mission représentera 6 h de travail. En plus de cela, tu veux prendre en compte, par avance, les divers échanges avec le client que tu estimes à 1 h de temps. Tu établiras donc un devis de 350 €.

Les charges 

Sache toutefois que ton chiffre d’affaires n’est pas le reflet de ton bénéfice. En effet, si tu as le statut de microentreprise par exemple, tu es imposé à hauteur de 22 % sur ton chiffre. Il te faut ajouter à cela les cotisations sociales, les frais fixes (de logiciels, de forfait internet…), les charges variables (l’électricité…).

C’est seulement, une fois tout cela imputé, que tu sais ce qui rentre dans ta poche 😅.

EXEMPLE : un logo sur lequel tu passes 6 h, que tu factures au client 350 € te rapporte en réalité, environ 200 €, soit 33 € de l’heure.

Bien entendu, au plus tu cumules les contrats, au plus tes frais fixes sont divisés.

Tu l’as compris, pour établir ton tarif horaire, il va te falloir calculer l’ensemble de tes frais, et savoir quel bénéfice tu souhaites dégager. 

3. Établir ses tarifs en fonction de sa cible

Que tu sois graphiste, webdesigner, rédacteur, la question du positionnement reste la même. En tant qu’entrepreneur, tu dois définir ta cible marketing. De cette décision découle ta stratégie marketing et donc bien évidemment, tes prix. En effet, que tu souhaites conquérir une TPE ou une société qui cumule les 0 dans son chiffre d’affaires, le « budget graphiste » de chacun ne sera pas le même. 

Cependant, il ne s’agit pas de travailler à perte pour l’un et d’être rentable pour l’autre.

Quel que soit ton profil client, tu dois veiller à pouvoir vivre de ton activité. Même si tu aimes ton métier, même si tu es passionné, cela ne doit pas faire de toi un bénévole. La conception d’un logo, d’une brochure, d’une identité visuelle, etc, demande du temps, des recherches, tu fais et refais ton travail, jusqu’à obtenir le résultat attendu, et tout cela a un coût.

➡️ Cas particulier : tu peux être sollicité par un prospect qui ne fait pas partie de ta cible. Dès lors, tu peux revoir tes prix à la hausse (si le profil client s’y prête) ou à la baisse (pas trop tout de même 😉). Lorsque tu es contacté, n’hésite pas à mener ton enquête afin de savoir s’il est intéressant ou non pour toi d’accepter une éventuelle collaboration. Tu restes le seul maître à bord.

ATTENTION : il existe une notion en marketing qui s’appelle le prix psychologique. C’est un montant en dessous duquel, ton client potentiel ne te fera pas confiance, et estimera ton offre comme médiocre ou indigne de confiance. Des prix trop bas (même si tu es débutant) peuvent donc faire fuir et douter de la qualité de ton travail. 

À l’inverse, selon ta cible, un prix trop élevé la fera se tourner vers un autre professionnel, car ils te jugeront trop cher pour le service fourni.

4. Faire évoluer ses prix en fonction de son expérience ou de sa e-réputation 

L’évolution des tarifs

Il va s’en dire, qu’au fil du temps, tes tarifs vont évoluer. Un graphiste débutant et un graphiste qui a déjà plusieurs années d’expérience derrière lui ne pratiquent vraisemblablement pas les mêmes prix. Et cela s’applique à tous les corps de métier (même ceux de la fonction publique, donc c’est peu dire). L’expérience est une valeur ajoutée. Elle est souvent synonyme d’expertise, de connaissance, et tout cela peut être impacté sur le coût de tes prestations. Bien entendu, rien ne t’y oblige, mais tu serais bien le premier à ne pas user de cette pratique 😄

La e-réputation

Tu as déjà dû entendre parler d’e-reputation. C’est tout simplement ta réputation virtuelle, ta place dans la grande roue des réseaux sociaux et du web de manière générale. Même si tu n’as derrière toi que quelques mois d’activité, une e-reputation développée va te propulser dans la cour des grands et tu pourras appliquer des tarifs bien plus élevés en te « reposant » sur celle-ci. Les graphistes bénéficiant de ce « graal » facturent à des prix exorbitants : 

➡️ Tarif Logo : 1500 €      Tarif identité visuelle : 2500 €

5. La concurrence

Tu peux choisir de t’aligner sur tes concurrents en pratiquant les mêmes tarifs qu’eux. Attention à ne pas te tromper dans tes recherches. Tous les graphistes ne sont pas tes concurrents. Si tu souhaites définir ta stratégie de prix par ce moyen, veille à reconnaître ceux qui s’adressent à la même cible que toi. Sans quoi, tu risques de proposer des prix qui n’intéressent pas ta clientèle cible. Cela change tout, car, très concrètement, tu peux trouver pour des prestations similaires, des prix très variables : 

Graphiste 1 Graphiste 2 Graphiste 3 Graphiste 4
Identité visuelle 350 € 480 € 1600 € de 10 000 à 15 000 € (grande entreprise uniquement)
Logo 50 € 150 € 560 € de 150 à 1000 €
Flyer 70 € 100 € 400 € de 200 à 1500 €

(Tarifs proposés par des graphistes sur les RS ou le web.)

Le tableau ci-dessus illustre bien le fait qu’il n’y a pas de tarif juste, si ce n’est celui que tu décides d’appliquer.

➡️ Se sentir légitime. C’est peut-être la clé dans tout cela. Que tu choisisses de facturer 50 € de l’heure ou bien plus, la première chose à faire est de te sentir en droit d’appliquer un tel tarif. Car oui, ton travail en est un à part entière. Que cela se fasse de chez toi, ou depuis un bureau, en 1 h ou en 10 h, cela ne te rend pas moins compétent. Le graphisme est un métier qui demande des connaissances, un savoir-faire, du temps, et tout cela a un prix.

 

J’ai mis en place un module pour t’aider dans ton quotidien de graphiste freelance. Que ce soit pour gérer ton business, rechercher des clients, booster ta notoriété & plus encore ! 

=> Tu es intéressé et tu souhaites en savoir plus ? C’est par ici 

By Ofée

By Ofée

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur le blog

avatar by ofee

Exercer le métier de ses rêves selon ses propres règles, de chez soi ou n’importe où dans le monde, je n’y pensais même pas en rêve.

Ma vision à changée le jour où sur un malentendu j’ai décidé de m’improviser graphiste. 

Depuis je vis de ma passion sans n’avoir jamais eu besoin de prospecter. Bienvenue à toi sur mon blog !

error: Alert: Content is protected !!